Chauffage au sol

Le chauffage au sol présente une alternative intéressante aux radiateurs traditionnels. Il permet de chauffer une pièce de manière invisible, de gagner de la place et de plus, le plancher émettra une chaleur agréable, distribuée également dans toute la pièce. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le chauffage au sol.

Souhaitez-vous installer un chauffage au sol ? Demandez des devis via cette page. C’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Pourquoi opter pour un chauffage au sol ?

Le chauffage au sol est une alternative aux radiateurs classiques. Ce système de diffusion de chaleur consiste à poser des conduits qui parcourent toute la surface d’une pièce. Comme pour un radiateur, l’eau du circuit de chauffage circule dans ces conduits, réchauffant la pièce.

Ce système permet de chauffer une pièce sans corps de chauffe visible, c’est donc aussi un gain de place. De plus, le chauffage au sol est économique, car il fonctionne à basse température. Enfin, c’est aussi un confort très agréable.

Comparé avec les radiateurs, le chauffage au sol fournit une chaleur plus confortable, avec un meilleur rendement, mais plus lentement et le prix d’installation est plus élevé.

 

Types de chauffage au sol

On distingue trois systèmes de chauffage au sol : le système humide, le système sec et le chauffage au sol électrique.

 

Système humide

Le système humide est le mode de chauffage au sol le plus utilisé. Les conduits de chauffage sont posés au-dessus d’une couche d’isolation, et on coule la chape au-dessus du tout. Ce type de chauffage au sol prend donc pas mal d’épaisseur, de 18 à 20 cm. II n’est donc applicable que dan les nouvelles constructions ou les rénovations où la hauteur est suffisante.

 

Système sec

Dans ce système, les conduits ne sont pas en contact direct avec la chape, car ils sont placés dans des panneaux en polystyrène conducteurs de chaleur. Cela permet de chauffer la pièce plus rapidement et de mieux répartir la chaleur. De plus, un système de chauffage au sol sec peut avoir une épaisseur minimale de 6 cm, ce qui le rend plus facilement applicable en rénovation.

 

Chauffage au sol électrique

Un chauffage au sol électrique est indépendant du circuit de chauffage et génère la chaleur grâce à l’électricité. Il est donc plus facile à installer. Ce n’est pas un système de chauffage principal utilisé en continu: il est plutôt utilisé comme chauffage d’appoint, dans une salle de bain par exemple. L’inconvénient, ce qu’il est très gourmand en énergie, et vu le prix de l’électricité, votre facture peut vite coûter cher. Il faut donc être prudent avec le temps d’utilisation d’un système électrique.

 

 

Avantages et inconvénients

+ Confort : chaleur douce et constante

+ Aujourd’hui, la majorité des revêtements sont compatibles avec le chauffage au sol

+ L’épaisseur peut être réduite jusqu’à 6 cm

+ Économie d’énergie

Système qui chauffe assez lentement : 1 degré par heure.

Difficile d’accès en cas de problème

Plus coûteux que des radiateurs

 

Combien coûte un chauffage au sol ?

Un chauffage au sol avec système humide vous coûtera environ 50 €/m². Le prix peut varier en fonction de la manière d’attacher les conduits : nattes métalliques, dalle à plot ou agrafes.

Généralement, un système sec coûte un peu plus cher, environ 60 €/m². S’il faut réaliser un fraisage pour poser les conduits dans un sol existant (en rénovation), comptez 40 €/m² supplémentaires.